• Gilbert La Porte

Boucle du Domaine Fleurié à La Montagne, en partant de la Grande Chaloupe

Mis à jour : 9 nov. 2020


Cette randonnée permettra de retrouver une portion du Chemin des anglais (Chemin Crémont), de la Grande Chaloupe à Saint Bernard, sur une distance de 3 km. Puis nous irons à la découverte de ce site merveilleux qui a été bien aménagé dans les abords de la Ravine Pélagaud, en contre-bas de la RD41 qui relie La Montagne à La Ravine à Malheur.


Point de départ

Le départ se fera près de la l'ancienne gare de chemin de fer, à la Grande Chaloupe. Nous y donnerons rendez-vous, ce dimanche 15 novembre 2020, à 8 h 30.


La carte



Le profil de la randonnée


Longueur : 12 km A-R ; Dénivelé positif : 623 m ; Durée : env. 5 heures en comptant les pauses, en particulier le pique-nique sorti du sac qui aura lieu sur l'aire de pique-nique du Domaine Fleurié


L'itinéraire

Le départ se fait en fanfare en grimpant le kilomètre et demi de la paroi qui mène sur le plateau surplombant la dernière partie de la route du littoral, entre la Ravine Tamarins et la Ravine à Jacques. Le chemin en pierres basaltiques monte de manière assez abrupte, en nous faisant passer de quelques mètres au-dessus du niveau de la mer à un peu plus de 300 mètres - soit la moitié du dénivelé positif - en seulement deux kilomètres. 13 virages plus haut, et après l'oratoire dédié aux esclaves qui se sont tués à la tâche pour construire ce chemin de pierres, nous atteignons un plateau presque désertique, mis à part quelques arbustes rachitiques, dans lequel sillonne le chemin de pierres basaltiques, en une ligne presque droite. Et ce jusqu'à une barrière marquant l'arrivée à Saint Bernard, un peu moins de 3 km après le départ de la Grande Chaloupe.


Après une centaine de mètres sur le chemin bétonné qui remplace celui en pierres, nous nous engageons sur le sentier en terre battue qui se présente à droite avec quelques marches. Nous nous enfonçons au milieu d'une végétations d'arbustes sur ce sentier aménagé avec des bordures en bois de goyavier.


A peine 300 mètres plus loin, nous découvrons un espace complètement à découvert avec un terrain de sables aux multiples couleurs. On se croirait sur l'île sœur, à Chamarel !


Plusieurs sentiers partent de cet endroit. Nous prendrons le deuxième qui monte à notre droite. Nous retrouvons de nouveau la végétation d'arbustes. Nous profitons de nombreux paysages qui s'offrent à nous, soit vers l'océan, soit vers les hauteurs des Affouches et du Brûlé. Après une descente dans une petite ravine, nous entamons la dernière montée assez raide vers le Domaine Fleurié, à travers quelques lacets. La végétation devient plus dense pendant un moment, puis s'éclaircit à l'approche du Domaine. Puis nous débouchons sur une belle clairière, toute vallonnée et plantée de manguiers et de pieds de letchis. Quelques kiosques et tables de pique-nique nous invitent à profiter de ce havre pour nous délasser et nous restaurer.


Les règles de distanciation physique nous obligeront à ne former que des groupes de six personnes maximum, si possible en regroupant les membres d'une même famille ou vivant sous le même toit.


Après le pique-nique sorti du sac, nous reprendrons notre randonnée par le sentier qui remonte sur la gauche en direction de la RD 41. Nous le quittons pour la bifurcation à gauche qui poursuit notre boucle. La pente s'inverse et nous allons entamer une longue descente jusqu'à notre point de départ. Au passage, nous avançons sur un passage en forme de toboggan qu'il faudra descendre avec beaucoup de prudence, surtout si le terrain a été trempé les jours précédents.


Plus loin, nous retrouvons la terre aux multiples couleurs, puis l'espace dénué de végétation où nous avons pris tout à l'heure le chemin qui se trouve à notre gauche maintenant. La boucle du Domaine Fleurié est à présent bouclée. Nous rejoignons rapidement le début du Chemin des anglais. Il nous reste encore les 2 km à descendre par le chemin en pierres pour nous apercevoir combien cette montée avait été abrupte à l'aller, jusqu'à l'ancienne gare de chemin de fer de la Grande Chaloupe.


Equipement nécessaire

- De bonnes chaussures de marche

- Le masque

- Un sac à dos contenant :

- le fond de sac obligatoire : sifflet, couverture de survie, lampe frontale,

- 2 litres d'eau voire plus car il n'y a aucun point d'eau sur le parcours qui peut être très

exposé au soleil,

- le pique-nique de la pause méridienne,

- du grignotage,

- un petit sac poubelle pour rapporter nos déchets et le masque usagé,

- Vêtement de pluie

- Casquette



164 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Tropical Plant

© 2020 Chemins de traverse, 33, rue Bory de Saint Vincent, Bourg Murat, 97418 Plaine des Cafres. LA RÉUNION

Tél : +262 692 617 314        e-mail : contact@cheminsdetraverse2010.org

SIRET : 523 497 436 00031       APE : 9319 Z      Déclarée à la Préfecture de La Réunion : W9R1003105