top of page
  • Gilbert La Porte

Bord du rempart de Mafate



Ce samedi 2 mars 2024, en lieu et place du Plateau Duvernay et de Bébour-Bélouve inaccessibles depuis la Plaine des Cafres pour cause de sentiers fermés, nous vous emmènerons au Maïdo pour descendre à Sans souci en suivant le sentier de Bord de Mafate.


Un transport par bus sera mis en place au départ de Saint Joseph.

  • 05 h 30 : Départ gare de St Joseph

  • 05 h 45 Intersport Saint Pierre

  • 06 h 00 Aire de covoiturage de l'Etang-salé partie haute

  • 06 h 30 Parking ouest du Centre commercial de Savanna

Le bus nous attendra à l'arrêt de bus Kar'Ouest Grand Contour de Sans souci pour refaire le trajet en sens inverse.


Inscriptions avant le 29 février à midi.


Pour bons et moyens marcheurs


COTATION FEDERALE :

IBP Index 70

Difficulté de la randonnée :

Peu difficile mais très technique



Durée : 5 heures et demie, pauses comprises

Longueur : 16 km en aller simple

Dénivelé positif : 204 m / Dénivelé négatif : 1970 m

 

Point de départ de la randonnée

1er parking du Maïdo.

 

La carte du parcours

Télécharger la trace GPX

activity_14152027923
.gpx
Télécharger GPX • 1.71MB
 

L'itinéraire

Départ de cette rando au niveau du belvédère du Piton Maïdo.


Attention : celui-ci n'est plus accessible pour des raisons de sécurité. Il faut donc le contourner pour retrouver le petit sentier bordé d'ajoncs d'Europe qui rejoint un peu plus loin le sentier à la balise blanche conduisant jusqu'au Ti'Col. Nous laissons sur notre droite la descente vers la Brèche et le Cirque de Mafate, et nous poursuivons sur le sentier de bord en direction de l'Ilet Alcipe.


Bien que la pente générale soit en descente, le parcours se fait en alternant plusieurs montées et descentes au moins pendant sept kilomètres. De temps à autres, nous nous trouvons véritablement au bord du rempart avec un aplomb de plusieurs centaines de mètres sous nos pieds. Il faut donc s'approcher du bord en prenant ses précautions pour prendre des photos ou admirer la vue, mais ne pas commettre d'imprudence.


Au kilomètre 7, une petite avancée sur le bord de falaise permet quand même d'avoir une vue imprenable sur les innombrables ilets du cirque de Mafate nous offrant ainsi la possibilité d'une petite séance de lecture du paysage : Grand Place, Cayenne, îlet des Lataniers, ilet des Orangers, mais aussi la crête d'Aurèze et le Piton Cabris, le Piton des Calumets avec sa forme en croc de chien, le Bronchard avec à l'Est La Nouvelle et à l'Ouest Roche Plate... En aiguisant bien son regard, on peut même apercevoir les sentiers qui sillonnent le Cirque, et s'imaginer les nombreux randonneurs gravissant sans ménager leurs efforts les centaines et centaines de mètres de dénivelés qui leur permettront d'atteindre le gîte pour la soirée et la nuitée à venir.

L'endroit est propice pour la pause pique-nique sorti du sac.


Nous reprenons ensuite notre chemin en direction du nord-ouest, en suivant encore un peu le bord du rempart. Au kilomètre 8, un détour nous propose d'aller visite l'ilet d'Alcipe Clain. Aujourd'hui, le site ne présente aucun intérêt. Nous poursuivons donc le chemin en direction de Sans souci.


A partir de là, la descente est plus rapide. Nous allons quasiment dégringoler de 1588 m à 412 m d'altitude à Sans souci, au terme des huit kilomètres qu'il nous reste à parcourir. C'est là que les genoux et les muscles des orteils - eh oui, je l'ai expérimenté personnellement - vont entrer en jeu pour freiner un peu la course et éviter les dérapages incontrôlés sur un sol rendu hyper glissant après une nuit de déluge.


Nous quittons ainsi la forêt - de bois d'olives principalement, mais aussi de tamarins des hauts, catafaye, change-écorces, etc. - pour nous retrouver, à partir du kilomètre 10, sur un chemin de crête, avec une pente qui ne cesse d'accélérer. La forêt épaisse laisse place à des champs en jachère, plus ou moins envahis de fougères. De ci de là, des haies de bois joli coeur agrémentent le parcours.


Au détour d'un chemin, nous retrouvons soudainement un point de vue sur la côte, avec le site du Port de la Pointe des Galets devant nous et à gauche la baie de Saint Paul. Puis nous croisons des petits autels rouge et blanc dédiés aux saints patrons du coin et à Saint Expédit. Ils marquent en fait le début d'une longue descente, "acrobatique" pour quelqu'un qui n'assure pas le pas sur un sol ferme mais hyper glissant par temps humide. Cala dure environ deux kilomètres. Nous entrons ensuite dans un bois de goyaviers qui annoncent la proximité du village de Sans souci. De petites installations touristiques sympathiques, ron kosé, kiosques de pique-nique, bancs, etc., attestent de la volonté d'accueillir chaleureusement le visiteur.

Le franchissement de la Ravine Canot avec son petit bassin charmant nous indique que notre périple touche bientôt à sa fin et que la civilisation n'est pas bien loin. Effectivement, les habitations se font de plus en plus fréquentes et nous arrivons à la route bitumée.

La fin de cette randonnée se trouve à l'arrêt de bus "Contour de Sans souci" où nous attend notre bus.


Fin de la randonnée

 

Equipement nécessaire

Un sac à dos comprenant :

- Le fond de sac habituel : sifflet, couverture de survie, lampe frontale, crème solaire

- Une poche à eau de 2 l

- Une boisson énergisante

- Du grignotage : fruits secs, gâteaux sucrés et salés, barres chocolatées, en fonction de ce que vous aimez manger.

- Le casse-croûte méridien

- De bonnes chaussures de rando

- 1 Vêtement de pluie

- 1 vêtement chaud

- Casquette

- Lunettes de soleil

- Une trousse de bobologie

 

106 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Tropical Plant

Chemins de traverse

Bienvenue dans notre monde

bottom of page