• Monique Paternoster

De Bord Martin à Dos d'âne par les GRR3 - GRR2, une randonnée sous le signe de la Rose de Pentecôte*


A l’occasion de ce long week-end de Pentecôte, nous vous proposons, le samedi 22 mai 2021, une randonnée à la journée dans le paysage d’exception de Mafate. Nous devrons toutefois la réserver aux très bons marcheurs car longue de plus de 15 km, dont 5 heures de descente depuis les hauts de Salazie jusqu’à la Rivière des Galets, avant une remontée avec un dénivelé positif de 600 m en 3,5 km vers Dos-d’âne. Que nous atteindrons au bout d’environ 9 h de marche.

Certaines personnes pourront cependant terminer la sortie, en prenant le 4x4 (coût 10 €/personne) à Deux Bras qui les ramènera à la Rivière des Galets, leur épargnant l'ascension vers Dos d'âne.


Longueur de la randonnée : 16 km (12,5 km jusqu'à Deux Bras)

Difficulté : Difficile

Balisage : GRR3 puis GRR2

Durée : 8 h 30, y compris les pauses

Inscriptions : au plus tard le mardi 18 mai 2021 à minuit

Point de départ

Lors de la mise en ligne de cette fiche de description, nous étions 11 randonneurs inscrits pour cette sortie. Trop peu pour louer un transport collectif pour nous emmener au point de départ.


Si nous n'atteignons pas une vingtaine de personnes, nous privilégierons le co-voiturage. Un point sur la logistique de transport sera fait avec les inscrits au plus tard jeudi 20 mai 2021.


Dans tous les cas, le point de ralliement se fera à la Technopole (Sainte Clotilde), devant Canal Plus comme à l'accoutumée, à 6 h 00 précises. Nous ferons une halte d'approvisionnement en sandwichs à Salazie pour la pause casse-croûte méridienne.


Heure de départ de la randonnée : 8 h 00 au départ du Sentier de scout sur la RF du Haut Mafate en direction du Col des bœufs.

La carte

Le profil de notre parcours

Télécharger la trace GPX

q_JubxqCHYk
.gpx
Download GPX • 80KB

L'itinéraire

A peine initions-nous notre descente sur le Sentier de scout que nous plongeons dans une atmosphère fantastique créée par la forêt humide des hauts, où fleurissent les mahots, bois maigres et autres espèces de ce cortège d’endémiques.


Tout au long du chemin les tecs-tecs et zoisos la vierge pourront se montrer curieux et avec un peu de chance quelques papangues survoleront notre fin de parcours.


Après le début de notre parcours sur ce portion du GRR3 dans une ambiance forestière, le Grand Rein nous offre un premier panorama allant du Morne de Fourche au Piton Cabri. Quelques kilomètres plus loin, le lieu-dit la Plaque est une vraie plaque tournante entre plusieurs ilets de ce coin de paradis : Ilet à Bourse sur la droite, Ilet à Malheur puis Aurère tout droit, avec une connexion à cet endroit entre le GRR2 et le GRR3.


Nous poursuivons sur ce même chemin après l’Ilet à Malheur et son église très pittoresque en bois, puis nous arrivons au pied de la longue montée avec des marches très régulières qui amènent à Aurère et que nous avons l’habitude de prendre. Cette fois-ci, nous prenons la variante à gauche qui contourne le plateau d’Aurère pour nous faire découvrir de nouveaux paysages et de très beaux jardins qui entourent les quelques habitations de l’ilet Sud. Puis c’est l’arrivée à Bord Bazar et la longue descente vers la Rivière des Galets.


Plus bas, en contournant l’impressionnant Piton Cabri couvert de végétation, un autre panorama nous permet de découvrir le Piton Canal, le Piton Papangue, le Piton Tortue et le fameux Piton des Calumets qui se dresse comme la proue d’un navire.


Pratiquement du sommet des montagnes au battants des lames, ce parcours nous permet d’appréhender le travail d’érosion du cirque faits par les divers bras de la Rivière des Galets en allant vers son embouchure. En partie accroché à flanc de rempart, il peut être assez vertigineux par endroits, mais il s’agit d’être prudent et des mains courantes ont été installées à plusieurs endroits pour assurer nos pas.


En continuant notre descente les paysages vers deux Bras et la Canalisation des Orangers sont extraordinaires. Enfin la rivière se rapproche nous apportant sa fraîcheur et l‘occasion d’une pause déjeuner salutaire.



A la reprise du chemin, nous aurons 5 gués à traverser avant d’entamer la montée vers Dos D’Ane que nous atteindrons après un peu plus de 2 h. Au passage, nous atteindrons la station de départ des 4x4, où certains pourront s'arrêter. Les autres poursuivront en direction de la montée de Dos d'âne. La fatigue pouvant se faire sentir il faudra être prudents pour ne pas glisser, le sentier étant assez raide et rocheux par endroits. Là encore quelques mains courantes sont les bienvenues. La première échelle se trouve à un peu plus d’une heure du départ de Deux Bras. La deuxième, un peu plus rudimentaire, à moins d’une heure de l'arrivée.


Enfin deux belles touffes de bambous plus tard, l’habituelle oratoire de fin de parcours nous annonce notre arrivée prochaine.

Equipement nécessaire

- De bonnes chaussures de marche aux semelles anti-dérapantes

- Une autre paire qui resteront dans les voitures, ainsi que des vêtements de rechange pour se changer au retour

- Bâtons de marche sont conseillés

- Le masque

- Un sac à dos contenant :

- le fond de sac obligatoire : sifflet, couverture de survie, lampe frontale

- 2 litres d'eau (un point d'eau se trouve à mi-parcours pour se réapprovisionner), une boisson énergisante,

- du grignotage,

- un petit sac poubelle pour rapporter nos déchets et le masque usagé,

- une petite trousse de secours avec vos médicaments si vous avez un traitement

- la crème solaire

- Le casse-croûte de midi

- Vêtement de pluie, vêtement chaud

- Casquette

- Lunettes de soleil


Fiche réalisée par Monique Paternoster



*Petit clin d'œil


En parcourant en cette période les ilets de Mafate, de belles tâches rouges viennent ponctuer le paysage. Elles sont dues à la « floraison » des Poinsettias.


Le Poinsettia (Euphorbia pulcherrima) connu en métropole sous le nom d’étoile de Noël est appelé localement « Fleur Pentecôte » ! En effet ses bractées (… et non ses fleurs !) rougissent quand la température ambiante rafraîchit.


Attention : de nombreuses plantes du genre euphorbe sont toxiques. Celle d'Euphorbia pulcherrima est relativement douce. Toutefois son latex peut provoquer une réaction allergique chez les personnes sensibles en irritant la peau et surtout les yeux.


58 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Tropical Plant
Bois de fer batard_Sideroxylon borbonicu
Bois de fer batard_Sideroxylon borbonicu

Bois de Laurent Martin_Forgesia borbonic
Bois de Laurent Martin_Forgesia borbonic

P1090438
P1090438

Bois de fer batard_Sideroxylon borbonicu
Bois de fer batard_Sideroxylon borbonicu

1/117

Chemins de traverse

Bienvenue dans notre monde