top of page
  • Gilbert La Porte

Cilaos par les 4 sentiers : Burel - Reposoir - Ilet à Cordes - La Chapelle


Lors du week-end des 14 et 15 octobre 2022, Chemins de traverse vous propose deux randonnées : une très difficile et une très facile.


La première démarrera sur le sentier Burel pour rejoindre le sentier du Reposoir qui conduit à l'Ilet à Cordes, puis par le sentier de l'Ilet à Cordes et celui de la Chapelle qui ramènera nos vaillantes randonneuses et vaillants randonneurs à Cilaos.


La deuxième se fera tout en douceur autour de la Roche merveilleuse.


La présente fiche présente la première randonnée, à réserver à des personnes très aguerries.


COTATION FEDERALE :

IBP Index 109

Difficulté de la randonnée :

Très difficile

Très Bons marcheurs, n'ayant pas le vertige


Durée : Environ 6 heures 30, pauses comprises

Longueur : 14 km

Dénivelé positif : 1 088 m


Inscriptions : Closes (sauf pour venir marcher sans réservation au gîte).

 

Point de départ

Le départ se fera le samedi 15 octobre au gîte "Le Clair de Lune à Cilaos, situé rue Wencelas Rivière en Centre-ville de Cilaos.


Situation du gîte Clair de Lune à Cilaos

Lien Google Maps, pour ceux qui ne sont jamais allés à ce gîte : https://goo.gl/maps/UB4AMpYpJ8yHPe1m7


Nous descendrons en co-voiturage à 7 h 00 précises pour nous rendre au départ du Sentier Burel à environ 1 km du Pavillon.

Attention au respect de l'horaire pour celles et ceux qui nous retrouveront samedi matin. Nous avons mis plus de 5 heures lors de la reconnaissance. Il nous semble qu'il faudra compter une bonne heure de plus ce jour-là. Nous avons une réunion de Conseil d'administration le soir en rentrant au gîte. Il ne faudra donc pas prendre du retard dès le départ.

Merci d'avance à Alain et Doumé qui ont accepté de nous emmener au départ du sentier Burel. Au retour, deux autres voitures auront été positionnées par Yannick et Gilbert en bout du sentier de la Chapelle, ce qui nous évitera de remonter jusqu'au Clair de Lune en passant par des chemins bétonnés et bitumés.

 

La carte de ce parcours

https://www.openrunner.com/route-details/15673907

Télécharger la trace GPX :

sentier_burel_a_cilaos_par_ilet_a_cordes-15673907-1665423229-140
.gpx
Download GPX • 141KB
 

L'itinéraire

Le départ du sentier Burel se fait sur le côté droit, en descendant de Cilaos, de la RN5. On descend très rapidement vers le Grand Bras de Cilaos, avec un point de vue au passage sur le Parc Dennemont.

Puis les choses se compliquent quand il faut traverser la rivière à gué pour atteindre l'autre bord. Par de temps de forte précipitation, les cordes seront utiles pour traverser le gué, et dans tous les cas, il ne faut pas hésiter à se mouiller jusqu'à au moins les genoux, sauf à sauter de roche en roche comme un cabri.

On poursuit ensuite sur la rive gauche de la rivière jusqu'aux Trois Bras - Bras de Benjoin, Bras Rouge et Grand Bras de Cilaos - où démarre le deuxième sentier de notre circuit, le sentier du Reposoir. C'est sans doute un reposoir quand on vient de l'Ilet à Cordes, mais, pour nous qui y allons, ce ne sera pas de tout repos. La montée se fait assez raide très rapidement, avec des lacets escarpés et quelques passages sablonneux où il faudra bien assurer ses pieds. Heureusement, de magnifiques panoramas sur l'intérieur du Cirque de Cilaos, avec des pitons et remparts tourmentés par l'érosion qui les a façonnés grandiosement depuis des siècles, nous permettent de nous arrêter, l'instant d'une photo, pour reprendre le souffle. Souffle coupé, par ailleurs, par la beauté de ces paysages.

Au bout de quelques lacets intraitables, on aperçoit le fameux Piton de sucre, en surplomb de la rivière du Bras Rouge. Haut de 250 mètres, fendu en deux par le canyon de Fleurs Jaunes et avec son sommet qui ressemble à un pain de sucre, le Piton de Sucre a une allure particulière qui diffère des remparts basaltiques voisins, plus instables. Et sa vue nous annonce notre arrivée prochaine dans l'îlet des lentilles de Cilaos : l'îlet à Cordes. L'îlet doit son nom à l'époque durant laquelle il était occupé par des esclaves marrons, ces derniers y accédant au moyen de cordes plutôt que par des sentiers afin de ne pas laisser de traces susceptibles de révéler leur présence aux chasseurs d'esclaves.

A ne pas confondre avec l'îlet à Cordes, inhabité de nos jours, et situé dans le Cirque de Mafate, telle une minuscule banquette toute en longueur, suspendue sous la crête des orangers surplombant la Rivière des Galets.

Après avoir traversé ce havre de paix, nous attaquons le troisième sentier du même nom que l'îlet, à la sortie du village, à droite de l'unique route qui le relie à Cilaos. Nous dévalons alors près de 500 m en une descente de plus en plus vertigineuse. Le sol est fait de poussière et de rocaille. Quelques mains courantes donnent une impression de sécurité, mais il ne faut pas avoir le vertige. En cas de besoin, nous nous assurerons là aussi au moyen d'une corde.

Arrivés tout en bas dans le lit du Bras rouge, nous pouvons admirer quelques vestiges de ce qui aurait été un pont. Les rochers immenses qui jalonnent le lit de la rivière sont un vrai spectacle à eux seuls. Il faudra emprunter une échelle abrupte installée par l'ONF pour contourner un récent éboulis.

De l'autre côté de la rivière, commence la dernière lente-longue remontée vers Cilaos. Un bon kilomètre plus tard, nous arrivons à la croisée du dernier sentier de notre périple du jour : le sentier de la Chapelle, que nous prenons à droite. Il nous restera alors que deux kilomètres d'une lente montée pour arriver au chemin bétonné qui ponctuera notre randonnée sportive du jour.

 

Equipement nécessaire

- Un sac à dos comprenant :

- Le fond de sac habituel : sifflet, couverture de survie, lampe frontale indispensable

- Du grignotage : fruits secs, barres de céréales ou chocolatées

- 2 l d'eau (possibilité de se ravitailler en eau à l'îlet à cordes)

- De bonnes chaussures de marche

- Vêtement de pluie

- Casquette indispensable, le soleil cogne à certains endroits

- Lunettes de soleil

- Bâtons de marche conseillés

- Le pique-nique sorti du sac : notre ami Bernard nous préparera son fameux rougail boudin. Nous prendrons du pain à Cilaos pour nous faire des sandwichs avec ce rougail boudin (sauf pour les végétariens qui penseront à apporter leur casse-croûte)



 


144 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Yorumlar


Tropical Plant

Chemins de traverse

Bienvenue dans notre monde

bottom of page