• Chemins de traverse

Cascade Maniquet par le Sentier de la Providence et le Brûlé

Mis à jour : 30 nov. 2020



Deux itinéraires le même jour (dimanche 6 décembre 2020) :

  • le premier prend son départ sur le Boulevard de la Providence à Saint Denis, par le mythique sentier de l'ONF, GRR2 ;

  • le second se joindra à celui-ci au niveau de l'église du Brûlé ;

pour terminer ensemble l'ascension jusqu'à la descente vers la cascade, où se tiendra le casse-croûte de midi avant de revenir par le même chemin aux deux points de départ.


Point de départ

Départ de l'itinéraire 1

Le rendez-vous est fixé à 8 h 00 au départ du sentier de l'ONF pour ceux qui voudront s'essayer aux 20 km aller-retour de cet itinéraire. Se rendre à Saint-Denis et emprunter le Boulevard Sud - Prendre la direction de Saint-François puis de la Providence et rouler en direction du siège de l'ONF - Garer le véhicule au bout de la route de 200 m qui mène au parking et à une aire de pique-nique.


Départ de l'itinéraire 2

Le rendez-vous est fixé à 10 h 00. Prendre, à Saint Denis, la direction de Bellepierre. Puis continuer en direction du Brûlé. Arrivé au village du Brûlé, essayer de trouver un stationnement aux environs de l'église. Puis se regrouper sur le parvis de l'église pour attendre le premier groupe qui devrait vous rejoindre à cet endroit.


Les cartes

Itinéraire 1

Télécharger la trace GPX


Itinéraire 2

Télécharger la trace GPX


Le profil incluant les deux itinéraires



L'itinéraire

La randonnée débute à la Providence, près d'une aire de loisirs et d'une belle touffe de gros bambous et de palmiers royaux. Le sentier débute sur des roches.


Quelques lacets plus haut, un kiosque permet d'avoir une vue sur des quartiers de Saint-Denis. Quelques marches en bois prennent le relais pour poursuivre l'ascension, en offrant encore quelques panoramas sur le chef-lieu.


Après avoir croisé une piste bétonnée et le sentier botanique qui file vers la droite, nous poursuivons sur le GRR2 marqué de blanc et rouge en passant sous le couvert des arbres . Les cailloux diminuent mais sont remplacés par les racines de ces grands arbres. Nous traversons ainsi une plantation de cryptomérias.


Après avoir coupé la piste, le sentier passe de nouveaux entre de gros arbres présentant d'énormes racines qu'il faut parfois enjamber. Plus haut, le sentier bordé de jouvences se rétrécit et on retrouve cette piste qu'il faut suivre sur une cinquantaine de mètres avant de la quitter en partant sur la droite vers une zone couverte de filaos sur un sentier assez plat.


Puis ce sont les camphriers qui les remplacent. Le sentier suit la ligne de crête d'où l'on peut voir la vallée de la Ravine du Butor. De l'autre côté on aperçoit parfois les habitations des bas du Brûlé qui dépassent des arbres couvrant les flancs de la Ravine Montplaisir.


Nous plongeons sur la gauche, sous de magnifiques spécimens de filaos centenaires, en direction de petites ravines qui iront rejoindre la ravine du Butor. Après un dernier point de vue sur la ravine et sur l'aéroport en direction de Sainte-Marie, le sentier, très ombragé, descend sur la gauche en légère descente. On rencontre une première ravine étroite et sèche qui se traverse sans aucune difficulté. Le sentier monte plus fortement sur des marches après la deuxième ravine et nous nous retrouvons sur un sentier glissant bordé de goyaviers. Après une petite plantation d'araucarias suivie d'une autre d'eucalyptus, le passage s'effectue entre des dizaines de grosses touffes de bambous formant une voûte assez féérique au-dessus du sentier. Un dernier raidillon, très court, annonce l'arrivée au village du Brûlé, où nous débouchons à quelques mètres d'un petit stade.


Nous empruntons alors la route bitumée qui nous conduit à l'église où nous retrouverons le deuxième groupe de randonneurs.


Commence alors la randonnée pour ceux qui auront choisi aujourd'hui le deuxième itinéraire et qui vont accompagner les autres jusqu'à la destination commune : la cascade Maniquet.


Nous empruntons pour commencer la route forestière de la Roche Ecrite jusqu'à l'embranchement indiquant la cascade. Quelques raccourcis entre les habitations permettent de réduire un peu la distance. Nous poursuivons ainsi notre ascension jusqu'au parking et terminons à pied par le sentier qui descend jusqu'au pied de la chute d'eau en passant par des espaces aménagés pour le pique-nique.


[A l'issue de la reconnaissance faite dimanche dernier, nous abandonnons l'idée de descendre jusqu'à la cascade Maniquet ! En effet, point de cascade, ni bassin, la sécheresse laisse le tout dans un état un peu pitoyable, ne valant pas le coup de descendre par le sentier relativement abrupte qui descend vers l'endroit où se trouve en temps normal un joli bassin où l'on pouvait se baigner. A la place, et fonction de l'état des troupes, nous pousserons peut-être jusqu'à la vue à partie du belvédère sur la Rivière Saint Denis et l'Ilet à Guillaume.]


Après le pique-nique, chacun des deux groupes reprendra le chemin de retour dans l'autre sens jusqu'à son point de départ, la descente se faisant un peu plus rapidement, surtout pour le premier groupe.


Equipement nécessaire

- De bonnes chaussures de marche

- Le masque

- Un sac à dos contenant :

- le fond de sac obligatoire : sifflet, couverture de survie, lampe frontale (en particulier pour le premier groupe),

- 2 litres d'eau (possibilité de se ravitailler en eau au Brûlé),

- le pique-nique de la pause méridienne,

- du grignotage,

- un petit sac poubelle pour rapporter nos déchets et le masque usagé,

- Vêtement de pluie

- Casquette


80 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Tropical Plant

© 2020 Chemins de traverse, 33, rue Bory de Saint Vincent, Bourg Murat, 97418 Plaine des Cafres. LA RÉUNION

Tél : +262 692 617 314        e-mail : contact@cheminsdetraverse2010.org

SIRET : 523 497 436 00031       APE : 9319 Z      Déclarée à la Préfecture de La Réunion : W9R1003105